Les Gillardes: bastion contre la canicule.

La canicule sévit, elle est partout. Elle assaille, assèche et assagi n’importe quel varappeur en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire.

Heureusement, un fier bastion résiste et protège les grimpeurs grenoblois acculés. Les Gillardes, haute paroi ombragée et ventilée fait office de refuge vertical.

Avec Julien, nous nous sommes abrités dans « Les premiers pas d’Elsa », une voie majeure qui remonte en son milieu cette belle face de 500m. Un beau voyage presque frais et gazeux qui nous laissera, le temps d’une journée,  loin de la torpeur généralisée.

La voie se faufile dans les tois et les dévers de la face. jamais dure, jamais facile, la ligne est un modèle de conti.

Une belle envolée dans du crépi jaune. le gaz est présent et les prises sont agréables.

La face est divisée en trois parties distinctes: du rocher gris parfois un peu cassé dans le bas, du crépi jaune-orange avec du gris à silex au milieu et du poudingue sur le haut, complètement original.

Traversée plein vide pour arriver à un relais pendu des plus flippants!

 

Leave a Comment

© 2011-2019 Jean-Baptiste Deraeck All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright