Coran Alternatif au Gerbier

Plein gaz dans la paroi du Gerbier.

Avec Julien, nous sommes allés faire un tour à la paroi du Gerbier. Une falaise sur la barrière Est du Vercors qui impressionne du haut de ses 400m. Quelques voies des plus mythiques de l’histoire de l’escalade grenobloise sont tracées dans ce mur (bouclier classique, voie du bouclier par les dalles, fissure en arc de cercle, etc).

super lever de soleil sur le Vercors. Grenoble est encore paisiblement endormie dans sa cuvette, en bas, au fond…

Cette fois-ci, nous avons choisi d’escalader la voie appelée Coran alternatif. Elle est équipée dans un style mixte, c’est à dire sur spits et pitons quand c’est compact et « à protéger » soi-même quand c’est possible.

La paroi du Gerbier… Imposante tout de même.

La voie se révèlera super jolie, un poil moins dure que ce que nous espérions (faut dire qu’on n’avait pas trop regardé le topo, chacun pensant que l’autre le ferait). Les longueurs s’enchaînent bien. Nous retiendrons L3 et L4 qui se grimpent d’un trait et qui fait une longueur en 6b+ de 55m continue, très raide avec « des prises de la création ». Une mention spéciale aussi pour la fissure en 6b de L7 qui se grimpe facilement à l’américaine (verrou et coincement) mais très difficilement à la française (dulfer).

Julien enchaîne L3 et L4…

L5: un 6c majeur.

Un dernier jeté pour accéder au relais.

C’est raide.

Nous terminons par les arêtes effilées du Gerbier sur lesquelles il ne faut pas se déconcentrer. Une ambiance géniale, à cheval entre le Trièves et le Vercors.

Les arêtes du Gerbier. Jamais dures mais vaut mieux regarder où l’on met les pieds!

Leave a Comment

© 2011-2019 Jean-Baptiste Deraeck All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright