La Traversée du Pelvoux: couloir Coolidge, pointe Puiseux et glacier des Violettes.

Levé 3h! Le refuge du Pelvoux s’active… Une poignée de cordées se prépare pour la grande traversée du Pelvoux. Stefan et moi nous mêlons à cette activité nocturne, après la traversée des arêtes de Sialouze, c’est le Pelvoux qui nous attire.

Pelvoux

Stefan à 3943m. Sommet du Pelvoux.

Cette course consiste à monter par le raide couloir Coolidge (40°) pour arriver au sommet du Pelvoux (la pointe Puiseux: 3943m) puis redescendre l’autre versant de la montagne par le glacier des Violettes, le névé Pelissier et enfin les vires d’Ailefroide. Cet itinéraire relativement accessible est exceptionnel tant le parcours est varié et grandiose. Le couloir est vertigineux, le sommet est imposant et la descente est technique (rappels, parcours dans les crevasses et désescalade dans les vires).

Dans les crevasses du glacier des Violettes. Certains ponts dépassent allègrement les 5m de long et certaines crevasses sont tellement profondes qu’on ne voit même pas le fond!!! brrr…

Un cocktail éreintant mais qui donne l’impression en une seule course de faire un vrai voyage… presque lointain!

Les Bans à droite et le Sirac à gauche. Petit matin dans le couloir Coolidge.

Leave a Comment

© 2011-2019 Jean-Baptiste Deraeck All Rights Reserved -- Copyright notice by Blog Copyright